fbpx
Taille du texte: +

Pourquoi les VTC se font rares ? 

Les véhicules de transport avec chauffeur (VTC) offrent aux usagers la possibilité de louer des voitures avec conducteur. Si, entre-temps, ce secteur a connu un fort succès en satisfaisant aux demandes de la clientèle,

ce n’est plus le cas aujourd’hui. En effet, les VTC se font rares dans le domaine du transport. Voici quelques raisons qui expliquent cette situation. 

Chute de l’activité VTC en raison de la pandémie de la Covid-19

L’avènement de la pandémie de Covid-19 a perturbé plusieurs secteurs d’activité, notamment celui du tourisme. Même si, depuis quelque temps, on note un rebond dans ce secteur, les VTC se font rares au vu du manque de chauffeurs. En effet, bon nombre d’entre eux ont abandonné ce métier pour embrasser une autre profession.

Il faut souligner que les mesures de confinement ont entraîné une chute du nombre de passagers à transporter. Autrement dit, le service du VTC a perdu du terrain. Il n’était plus souvent sollicité. Parce que bon nombre de personnes ont opté pour le télétravail, les véhicules de transport avec chauffeur n’ont plus assez de clients. 

Par conséquent, certaines grandes plateformes de services VTC ont enregistré d’énormes pertes concernant le nombre de chauffeurs dont ils disposaient avant la pandémie. Bien que les activités aient repris dans le secteur des VTC, tous les chauffeurs ne sont plus disponibles comme avant.

La pénurie de chauffeurs de taxi

Avec la reprise de l’activité et un rebond noté dans le secteur du tourisme, les taxis ne sont plus trop disponibles, en raison du manque de chauffeurs. Il est donc difficile de trouver un chauffeur, surtout aux heures de grande affluence. Ceci contraint bon nombre d’usages à se tourner vers les véhicules de transport avec chauffeur (VTC).

Par conséquent, on note actuellement une forte demande des services du VTC qu’auparavant. Or, de son côté, le secteur du VTC connaît également des difficultés. Il n’a pas encore retrouvé sa stabilité ou son niveau d’avant pandémie. Il est encore difficile pour les plateformes offrant ce type de service de satisfaire à toutes les demandes. Tout ceci explique la rareté des VTC aujourd’hui.

Baisse du nombre de candidats à l’examen VTC

Pour travailler en tant que chauffeur dans le secteur du VTC, il est indispensable de disposer d’une carte professionnelle VTC. Pour l’obtenir, il faut passer l’examen VTC en présentant un dossier à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA). Par ailleurs, on constate une chute du nombre de candidats à cet examen.

Par exemple, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de Paris a enregistré de 2021 à 2022 une baisse de 50 % du nombre de candidats à l’examen VTC. D’un autre côté, on note une régression au niveau du renouvellement des cartes professionnelles. Or, il s’agit d’une démarche obligatoire qui doit être faite tous les 5 ans. 

Avec le recul du nombre de candidats à l’examen VTC et les chauffeurs qui ne renouvellent pas leurs cartes professionnelles, il est normal que le secteur connaisse une pénurie de chauffeurs. Cet état de choses explique, en partie, pourquoi les VTC se font de plus en plus rares.

Réserver un van avec chauffeur pour les séminaires
Élection d’un syndicat pour les VTC
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
mercredi 28 septembre 2022

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.ilyane-vtc.fr/